Vous êtes tous concernés : dirigeant « salarié » ou « non salarié », dirigeant de droit, dirigeant de fait.

Homme ou femme animé par des valeurs d’engagement et d’initiative, vos décisions engagent votre société et pérennisent son avenir.
Vous évoluez dans un univers où la prise de risques fait partie de votre quotidien mais savez-vous que votre patrimoine personnel peut se retrouver exposé ? En cas de mise en cause personnelle, quelles seraient les conséquences pour vous et votre famille ?

Si votre contrat d’assurance responsabilité civile protège bien votre entreprise pour les dommages qu’elle pourrait causer à un tiers, ces garanties ne vous couvrent pas personnellement en tant que dirigeant.

1625
Que peut-on vous reprocher ?Qui peut vous mettre en cause ?Que risquez-vous ?

  • Tout manquement aux obligations légales, réglementaires ou statutaires
    Exemples : accident du travail, concurrence déloyale, non-respect de la réglementation environnementale, des règles d’hygiène et de sécurité…
  • Toute faute de gestion commise par imprudence, négligence, omission…
    Exemples : mauvaise stratégie de développement, investissements non maitrisés, non-respect d’une procédure administrative….

  • Vos partenaires : clients, fournisseurs, créanciers, administrations…
  • Votre entourage direct : employés, associés, votre société en tant que personne morale, vos actionnaires….

  • La révocation (et pas de couverture chômage…)
  • Une procédure pénale (10 chefs d’entreprise sont placés en garde à vue chaque jour)
  • Une recherche en comblement de passif…

 

NOTRE ACCOMPAGNEMENT DÉDIÉ AUX DIRIGEANTS D’ENTREPRISES INTÈGRE :

 

  • La prise en compte et la valorisation de votre situation patrimoniale et familiale afin de faire face aux échéances et aux besoins quotidiens
  • L’optimisation fiscale de votre statut
  • La protection sociale du « pendant » et de « l’après » : santé, prévoyance, garantie homme-clé, retraite
  • Par ce qu’il est souvent difficile pour un dirigeant de se retrouver de nouveau « salarié parmi les salariés » : la mise en œuvre d’une reconversion en cas de révocation ou de perte de votre mandat (indemnisation en cas chômage, capital pour ré-entreprendre)
  • La garantie des risques liés à votre mise en cause personnelle, votre responsabilité civile de dirigeant étant engagée

 

Et en cas de coup dur (maladie, accident, invalidité…) ou pire encore, savez-vous que vous ne bénéficiez peut-être pas de garanties à la hauteur de celles de vos salariés ? Qu’avez-vous mis en place pour VOUS protéger et préserver votre famille ?

 
Si vos réponses sont « je ne sais pas », « rien » ou « pas grand-chose…», Contactez-nous !